Coeur de Provence > La Gloire de mon père > Les Bartavelles du coup du roi

Les Bartavelles du coup du roi

lundi 2 août 2004

Episode grandiose dans le 1er tome des souvenirs d’enfance, le jeune Marcel qui cherche dans son père Joseph des qualités mais qui ne trouve pas de défaut, arrive enfin à le surprendre en flagrant délit d’humanité.
Cette anecdote prend encore plus de sens puisque passée à la postérité par le biais d’une photographie montrant Joseph et Marcel, ainsi que les bartavelles, héroïques victimes du coup du roi.

C’est toute une image cette photo, car Pagnol fait coup double :
une première lecture nous transporte au temps où nous étions comme lui gamin de provence, et nous fait réfléchir sur l’image du père, son rôle dans l’éducation.
Et une génération plus tard, lorsque nous regardons nos enfants, c’est Pagnol qui resurgit de la guarrigue de notre enfance pour nous dire : alors quel père es tu donc aux yeux de tes enfants.

La première lecture nous avait fait réver aux délices de trouver dans un père un être somme toute plein d’humanisme, la seconde lecture nous prends aux tripes pour nous permettre de donner à nos enfants.

La photo des bartavelles est bien là, si ce n’est devant nos yeux, c’est dans nos esprits.



Messages

  • C’est une fort belle analyse,
    que ce royal coup double,
    en deux lectures,
    celle où l’on s’identifie au petit Marcel
    et celle qui nous interroge sur le Joseph que nous deviendrions volontiers.

    Gamin de Provence,
    j’ai éprouvé ces mêmes joies et sentiments en lisant ces souvenirs des collines, et je suppose que tous les gamins du monde ont les "leurs".

    Mais j’avoue que je n’avais encore bien perçu la "prise de conscience" que nous procure la "seconde lecture".
    Merci sincèrement.

  • Je voudrais des photos de Marcel sur le rocher avec les deux perdrix

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.