Coeur de Provence > La Gloire de mon père > Explications sur la lettre de Lili des bellons

Explications sur la lettre de Lili des bellons

vendredi 12 décembre 2003, par Allaudien

Cette lettre est d’autant plus belle qu’elle est illisible, et comprendre son charme nécessite soit d’être de la région, soit d’avoir lu Le Château de ma mère.


Cette lettre étant certainement le support d’exercice scolaire dans le cadre de la lecture des oeuvres de Pagnol, une traduction littérale ne sera pas donnée, seulement des explications régionales du texte, explications que l’on retrouve d’ailleurs en filigrane dans les souvenirs d’enfance

Dans ces termes spécifiques au petit monde de Marcel Pagnol et qu’il faut tout d’abord corriger :

darenagaz : (Darnagas ) - il s’agit d’un oiseau, exactement une pie grièche et qui était chassée.

les saludes (Alludes) - fourmis ailées qui étaient mises en appât sur les pièges pour les oiseaux.

celui l’allo (celui d’Allauch) Allauch est un petit village de Provence, proche de la Treille, mais à l’époque il y avait les chasseurs d’Aubagne bien différents de ceux d’Allauch.

mistralle : (mistral) Vent bien connu en provence et qui commence à se faire sentir dès Valence

orthollan (ortolan) : oiseau qui comme les darnagas étaient chassés

tête Touge (tête rouge) - colline voisine du Garlaban et qui doit son nom à son sommet rouge (présence de bauxite).

escagasé (escagassé) - détruit

Adessias - salut

Lavalantine (La Valentine) - quartier de Marseille dans le 11eme arr, voisin de la Treille.

Voir la discussion du forum sur la lettre de lili



Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.