Accueil > Garlaban > Garlaban le massif au caractère Made in Marseille

Garlaban le massif au caractère Made in Marseille

dimanche 8 juin 2008, par Allaudien

Garlaban est un massif riche d’essences et de paysages, si vaste qu’il nécessite plusieurs balades pour croire le connaitre, mais qu’il faut fréquenter pour en apprécier la beauté.

Il est majestueux, mais pas seulement, il domine la région du haut du son sommet qui culmine à plus de 700 et qui s’ouvre sur la plaine d’Aubagne, de Beaudinard, et de l’Huveaune.

De son toit, on aperçoit tour à tour la Sainte Victoire, le Massif de la Sainte Baume, puis les falaises du Cap Canaille qui domine le méditerranée et au loin, le château d’If, les iles de Pomègues et Ratonneau (Iles du Frioul) au large de Marseille.

Un caractère à l’image des Marseillais

Mais il ne faut pas se laisser mener par ce qu’il montre, ou par les larges chemins qu’il offre au promeneur, au VTTiste, car il est un peu comme les marseillais, il a du caractère, mais il en mets “plein la vue” et n’offre ce qu’il a de meilleur qu’aux amis.

C’est au coeur qu’il faut aller le chercher et pour cela il faut le connaitre.

Le Massif des paysages

Garlaban, c’est une montagne de paysages, chaque versant est un paysage à part entière. Du coté de Roquevaire, Lascours le massif est très escarpé avec une pente impressionnante.
Par Pont de l’Etoile, le massif est au contraire tout en longueur, avec une pente douce, une végétation fournie.

Plus au Nord encore, du coté de la plaine d’Aix, Garlaban est encore très étalé avec de nombreux vallons, un col, le col du Marseillais et au pied de ce versant la route des Termes qui partant du coté d’Allauch mène à Peypin.

Par Allauch, la pente reprend du pourcentage avec des monts comme Tête Rouge, Tête Ronde, le Taoumé.
Au coeur du Garlaban, il y a toute une série de Vallons qui ne s’offrent pas au promeneur dans ses premières balades et pourtant qu’ils sont beaux, différents.
Le Vallon des Escaouprés est large, mais désertique, surplombé par deux crêtes. Désertique pour le promeneur, pourtant des grottes s’y cachent, ainsi que des sources.

Le vallon de Passe-temps porte bien son nom, il faut du temps pour aller le chercher, le rencontrer, le visiter pour enfin apprécier les trésors qu’il renferme. Depuis le sommet entre Taoumé et plan de l’aigle, nul se doute de la richesse et la beauté des deux vallons que sont le vallon de Passe-temps, et le vallon des Piches.

Garlaban est ainsi, il propose ce qui est facile à voir et le "promeneur estranger" retourne dans sa province, enivré des odeurs de la garrigue mais n’ayant pas visité la grotte du Plantier, ou celle de Baume Sourne.

Le pays des grottes

Ces grottes sont insoupçonnées et lorsque le visiteur les repère sur une carte ensuite il ne se retrouve pas sur le terrain.
La grotte du plantier a son double du coté des Escaouprès, et comment voulez vous trouver une telle grotte dans ce désert verdoyant, odorant mais pierreux et montant de surcroit. Une photo de la grotte n’aide même pas à la retrouver, elle est souvent présentée "de face", alors que dans le Garlaban, la grotte est soit accessible par un chemin qui la surplombe, soit visible par un chemin que les connaisseurs apprécient pour la discrétion de son fléchage.

Les grottes des pestiférés semblent être hors paysage, trop proches du début des balades, pour mériter une visite de près et le promeneur les contemple de loin, en restant sur son large chemin vers Taoumé. Le troisième tome des souvenirs d’enfance est du coup très bien pour cette visite là avec Marcel Pagnol comme guide.

JPEG - 88.9 ko
La Grotte de Grosibou
Quel est ce diplodocus qui se cache dans la grotte ?

Il n’y a guère que la grotte de grosibou qui se laisse visiter, mais on se demande si Marcel Pagnol n’est pas de connivence avec le Massif, car du Garlaban il n’a pas livré de secrets, ou alors ils ne sont plus, depuis longtemps, des secrets.

Tout comme les Marseillais, le Garlaban ne se livre pas à la première visite, à la première rencontre et sous des aspects sympathiques de points de vue, de largesses, il reste secret, intime. Garlaban, faut pas le bousculer.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.