Coeur de Provence > Garlaban > Le Taoumé sommet du garlaban

Le Taoumé sommet du garlaban

vendredi 21 avril 2006, par Allaudien

Il est à l’opposé du Garlaban mais il domine aussi Marseille, c’est le Taoumé et ses 690 mètres d’altitude.


taoume

Le Taoumé

Il est un sommet, cher à Marcel Pagnol, d’où l’on peut voir à la fois :

— Marseille, ses îles sous le vent, sa rade, son phare.
— Aix en Provence et la grande barre blanche de la Sainte Victoire chère à Cézanne,
— La Sainte Baume avec, si l’on a une bonne vue, la grotte de Marie Madeleine.

Enfin, pour faire le tour complet du propriétaire, on ne manquera pas de visiter sous ce fameux sommet, la non moins célèbre grotte de Grosibou. Et oui, le Taoumé offre trois points de vue majestueux, un trésor avec deux points d’entrée et autant d’histoires pour les enfants.

« A sa droite brillait un pic bleuté, un peu plus haut que le premier. Il était fait de trois terrasses concentriques, qui s’élargissaient en descendant, comme les trois volants de la pèlerine de fourrure de Mlle Guimard.

— Çui-là, dit le paysan, c’est le Taoumé.
Puis pendant que nous admirions cette masse, il ajouta :
— On lui dit aussi le tubé.

— Qu’est-ce que ça veut dire ? demanda mon père.

— Ça veut dire que ça s’appelle le Tubé, ou bien le Taoumé
— Mais quelle est l’origine de ces mots ?

— L’origine, c’est qu’il a deux noms, mais personne ne sait pourquoi. Vous aussi, vous avez deux noms, et moi aussi.
Pour abréger cette savante explication, qui ne me parut pas décisive, il fit claquer son fouet aux oreilles du mulet, qui répondit par une pétarade. »
Extrait de "La gloire de mon père"

Voilà donc le Taoumé, il porte un joli nom provençal, sans que l’on sache ce qu’il veut dire ; il est imposant, mais le Garlaban semble bien plus haut que lui ; c’est le pays des histoires de gosses, mais les mésaventures de braconniers ne sont pas loin, c’est un bon objectif de ballade depuis la Treille.

En un mot : il-fait-rêver !



Messages

  • Bonjour,

    Quelqu’un pourraît t-il me dire si c’est plus court de se rendre au sommet du Taoumé en passant par le village de la Treille ou par celui d’Allauch ?
    Via le village d’Allauch, faut-il suivre la voie carrossable ou y a t-il des chemins plus étroits et plus sinueux ?
    merci pour vos réponses,
    Amicalement,
    Lili

    • Bonjour Lili

      Des deux routes par la Treille ou par Allauch, celle par allauch, souvent fréquentée par les chasseurs est la plus courte, mais surement la moins pittoresque.

      Si vous connaisez de visu le taoumé, vous saurez alors quand il faut quitter cette piste cavalière pour entammer l’ascension du Taoumé.

      Il y a un poteau indicateur mais il est situé sur la droite de la voie et n’est pas très visible. Si vous allez jusqu’au col de Baume sourne, il y a un chemin qui resdescend vers le chemin en provenance de la treille.

    • merci Allaudien pour ta réponse, je vais faire la ballade depuis Allauch, ça changera un peu. Je vais sans doute la faire vers la mi-décembre et comme les journées sont courtes j’essaye de plannifier au mieux ma randonnée, histoire de ne pas me retrouver dans les collines en pleine obscurité, quoique...ça peut être géniale aussi.
      @+
      lili

  • Est-ce que l’origine du nom Taoumé ne serait pas le mot (Baoumé) déformé ?
    Ce genre d’évolution est courante en linguistique, plusieurs grottes dans le secteur et la Baume Sourne n’est pas loin !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.