Accueil > Balades en Provence > Moulin de la Combe de Véroncle

Moulin de la Combe de Véroncle

mercredi 7 novembre 2007, par Allaudien

Entre Murs et Gordes, au cœur du Luberon, une balade pédestre nous mène au détour d’un sentier dans une Combe ou près de dix moulins hydrauliques étaient en fonctionnement au temps jadis.

Sitôt Gordes quitté, en direction de Joucas, un chemin sur la gauche quitte la route.
Il offre un parking aux voitures et permet de s’avancer dans la garrigue.

Au bout de 800 mètres, le GR en tracé jaune plonge littéralement vers la droite et un ravin avec une vallée étroite, très encaissée. C’est le lit de la Véroncle. Le point de départ est Murs bien au Nord

Voyez sur cette carte, la localisation de la Véroncle.

C’est donc plein Nord que le chemin file avec déjà une première échelle pour descendre de niveau. Nous n’avons pas fait 500 mètres que se présente le Moulin Cabrier (du nom de son propriétaire).

Ce moulin est très curieux, il fonctionne avec la force de l’eau, mais n’a pas de roue. Et dans cette vallée encaissée, il n’ai pas d’ailes non plus. Et pourtant, il a été un des dix moulins de la combe de Véroncle a permettre de moudre le grain pour faire de la farine.

JPEG - 46.4 ko
Moulin de Véroncle
Le Moulin cabrier avec ses deux meules en pierre et l’axe de rotation

Les deux meules sont visibles, ainsi que l’axe de rotation et manifestement, le moulin est un moulin hydraulique et horizontal.
La rivière pourtant n’est pas puissante, elle est même sans eau (tout comme la Fontaine de Vaucluse selon les années).

En passant derrière le moulin, l’explication du mode de fonctionnement du moulin révèle une évidente ingéniosité.

L’eau, qui n’est pas connue sur cette rivière comme régulière, est stockée dans un réservoir en amont du moulin mais à bonne hauteur pour apporter toute la puissance possible. La construction tout en pierre du puits est intacte et permet de comprendre que l’eau fait tourner indirectement une meule horizontale, et tournant sur une autre meule écrase le blé.

JPEG - 36.6 ko
Puits du moulin
Le puits permettant de livrer au moulin une colonne d’eau puissante.

La seconde ingéniosité tient à cette hauteur d’eau avec un béal creusé dans la roche pour faire venir l’eau, avec une petite pente, depuis un précédent barrage bien en amont.

JPEG - 40 ko
Beal de Véroncle
La conduite d’eau, creusée dans la roche

Cette seconde construction en pierre est également en bon état.

Bien au Nord de ce barrage, s’ouvre alors une vallée plus ouverte avec des marmites dans la roche permettant de voir que dans des temps plus anciens l’eau coulait avec force.

La combe de Véroncle se poursuit ainsi jusqu’à un second moulin après une marche difficile dans les méandres de la rivière.

Plus au nord se trouve Murs avec un autre barrage.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.