Accueil > Marcel Pagnol > Pensées Pagnolesques

Pensées Pagnolesques

samedi 23 septembre 2006, par Allaudien

L’idée a germé on ne sait pourquoi et a pris forme dans des pensées pagnolesques, pensées issues du petit monde de Marcel Pagnol et qui prennent forme dans le monde d’aujourd’hui. Le rêve n’est pas loin, quel est le votre ?

C’était en réponse à une demande d’un internaute sur le forum Marcel Pagnol. La question était relative à un travail d’école à partir d’une discussion à imaginer entre Joseph, Augustine et Marcel. Le sujet était Napator (Le temps des amours).

Ne pouvant laisser cette question sans réponse, l’imagination a pris le dessus pour donner ceci :

« Imagines tu Augustine, il utilise l’Internet pour faire faire ses devoirs par un autre.

Je sais Joseph, j’ai bien compris mais je crois que si Marcel avait eu ce formidable outil l’an dernier, il aurait terminé premier des bourses.

... et Olivia n’aurait pas figuré dans "le temps des secrets". C’est cela que tu veux me dire. Mais je trouve la chose déshonorante. Et instruire à des élèves lorsque derrière il y a une communauté, je dis bien une communauté de passionnés prêts à répondre... j’en perds mon latin. Augustine, c’est une tragédie à vous désorienter de votre mission.

Va mon bon Joseph, je sais que toi tu sais leur parler aux élèves, et je suis certaine que des internautes dans ta classe, il doit pas y en avoir beaucoup. N’est ce pas Marcel.

Oui, c’est bien vrai, mais avec Lili, on utilise le web pour surveiller nos pièges, et du coup la tournée elle dure deux fois moins longtemps. Ce qui fait que ça nous laisse deux fois plus de temps pour faire des mathématiques.

Tiens donc, tu veux dire qu’après le français, ton collègue Lili s’est mis aux délices de Pythagore.

Absolument, il m’a parlé d’un certain théorème de Fermat, mais ça m’a paru tellement compliqué que je crois que je vais conserver ça pour ma retraite.

Joseph, arrêtes d’embêter le petit avec des théorèmes, tu va lui donner le mal à la tête et je préfèrerais qu’il aille me chercher un beau bouquet de thym, j’ai un civet sur le feu qui va lui tenir au moins quelques chapitres.

Bon, dit Marcel. je vais y aller tout de suite. Mais alors, donne-moi deux biscuits.
...

 »

Dans le même moment dans une autre discussion initiée également ici au sujet des rêves Pagnolesques, une réponse fût faite, dans le même style, la même envie pagnolesque d’évènements, de situations, d’échanges.
Le texte est là, illustré de Provence, habité des personnages du Petit monde de Marcel Pagnol et que je vous propose en partage.

Vos réactions sont les bienvenues ensuite sur ce sujet des rêves Pagnolesques

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.