Coeur de Provence > Balades en Provence > La Provence > Pétanque Pastis et Lavande

Pétanque Pastis et Lavande

mercredi 21 septembre 2005, par Allaudien



Messages

  • C’est ainsi que ce présentent les festivités provençales du Musée des beaux-arts de .... Montréal.
    Au programme de cette exposition contre nature de premier abord pour des canadiens voici
    - des terrains de petanque
    - de la cuisine provençale
    - du pastis haut en couleur (de la tomate au perroquet)
    Puis des programmes au mois : Octobre pour Ciné Provence, Novembre pour les Contes et Nouvelles de Provence, décembre pour les Santons.
    Détail du programme dans le lien suivant.

    Voir en ligne : CNW Telbec

    • Long time no see, Allaudien.

      Hé ben, vous m’en dirait tant !
      Le pastis a donc les pieds tanqués dans un musé à présent ?

      Ah, ces Acadiens de canadiens forcent décidément le respect, mais... "Ä beau rêver qui vit au loin" dit le proverbe. Je reviens d’un séjour au pays des Aneths sauvages, et puis témoigner que le pastis n’a vraiment de goût que chez lui.

      Même les "momies" du nord de la France (le nord commence dés les monts d’Auvergne, hé), ne sont de que de pâles reflets anisés. Un pastaga, ça se déguste dans le paysage collinéen, qui embaume des senteurs de la garrigue...

      L’Arak des turcs, le Ouzo (sans citron et sans glace) des grecs sont ,par contre, de nobles (et souvent méconnus) pastis, ce que est une preuve de plus de l’appartenance méditerranéene de ces pays et de cette boisson. "Essence de plante", disait César à Monsieur Brun.

      Quand on était minots, et qu’on avait pas encore le droit à l’apéritif alcolisé, on suçait des tiges de fenouil sauvage. Chauffés dans les tiges creuses au vigoureux soleil de Provence, - un véritale alambic végétal-, le suc délicieux nous régalait et nous saoulait bien plus que le père Coucourde avec ses 12 picons mandarins par jour ! Oyayaïe, quand on jouait aux cachettes avec les filles, nos premiers baisers étaient déjà anisés.

      Quelle est belle notre Provence ! Après plus de dix ans sur l’Océonographique, ce retour aux sources et aux collines fut sublime.

      à bientôt sur l’aneth, enfin non, sur le net.

      Adessias,

      Fernand

    • Et ce sirop de figues que l’on ne trouve plus guère sitot passé le Nord d’Avignon, il portait et porte encore ce nom de Gambetta limonade. J’ai dans mes souvenirs loitains cette énorme bouteille à la couleur caractéristique du sirop et qui surmontait une voiture publicitaire à la carrosserie jaune soleil. Et le Gambetta étant bon pour les gambettes, ce sirop était le support publicitaire apprécié dans les courses cyclistes...

      Et ce petit bout de sarriette ajouté sur une tranche de pain agrémentée de fromage de chèvre, n’est il pas provencal ?
      Oui mais sans son pays, ce n’est qu’une une odeur lointaine, pas une senteur du pays, et comme dirait fifine au papet : ca ne remplace pas César, ca ne remplace pas.

      Mais la sarriette pousse quand même, et quand il le faut c’est "fromage à la provençale" ! Les canadiens ont bien raison, mais c’est faute de pouvoir faire mieux, j’en suis convaincu !

      Allaudien

    • bonjour,
      actuellement en vacance a port de bouc je cherche a trouver une boutique , musée ou magasin de chez pastis pour pouvoir trouver un bob avec la marque écrit dessus .

      e attendant une repnse je vous remercies d avance

  • Ne sont elles pas belles ces collines ?
    Rondes, douces à l’oeil, odorantes, avec des noms du Garlaban au Taoumé qui font le tour du monde à chaque rentrée des classes.

    Un même plaisir que d’y pénétrer pourtant ces collines sont vairées.
    Abruptes du coté de Lascours, désertiques dans le vallon d’escaouprès, charnues et tortueuses du coté de la grotte du plantier.

    Mais encore, ... se promener sur ces chemins de Pagnol le matin est un délice, il faut du courage pour y promener ses groles lorque le soleil donne, qu’il est doux quitter ces lieux lorsque le soleil commence à se coucher, les couleurs de fin de journée donnent renforcent le sentiment de bien être.

    Et vous, du matin ou du soir, comment vivez vous ces collines ?

    Y a t’il d’autres lieux qui réveillent vos sens ?

    • Bonour Allaudien. Trés joli le commentaire sur les collines de Pagnol .Ca fait réver ! Je suis allée il y a quelque temps au vieux village du Castellet dans le Var ou a été tourné La femme du boulanger . Evidemment ça a changé depuis le temps . Sauf a l’entrée du village l’arcade ou a été tournée la scène de la dispute pour les ormeaux . En fermant les yeux je l’entendais...Quel plaisir ! Tous les lieux qui ont un rapport avec Pagnol sont magiques a mes yeux . Maintenant j’attends avec impatience la question de Mai . Merci a vous et a bientot .

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.