Accueil > Le château de ma mère > Rencontre entre Marcel et Lili

Rencontre entre Marcel et Lili

jeudi 9 septembre 2010, par Allaudien

Lorsque Marcel rencontre Lili des Bellons, retour sur le Château de ma mère et les barres du Taoumé

PNG - 228.2 ko
La Treille
Village de la Treille et les collines de Pagnol

Replaçons ces deux héros, dans le texte d’origine des souvenirs des Pagnol : La château de ma mère.

Marcel est dans le Garlaban, entre la Bastide Neuve et le Taoumé.

Une voix surgit soudain

"Hé ! l’ami !"

"Il ne faut pas toucher les pièges des autres. Un piège s’est sacré !

Un peu plus loin dans le texte :

"Qui tu es ?"

Pour me donner confiance, il ajouta :

"Moi, je suis Lili, des Bellons.

- Moi aussi, dis-je, je suis des Bellons."

Il se mit à rire :

"Oh ! que non, tu n’es pas des Bellons ! Tu es de la ville. C’est pas toi, Marcel ?"

Encore un peu plus loin :

"Quel âge tu as ?"

- Neuf ans"

- Moi j’ai huit ans, dit il."

Voila les présentations sont faites pour une amitié qui allait durer pour toute la vie.

Replaçons ces deux compères dans l’œuvre générale, cet été là, Pagnol passe les deux mois de vacances à la Bastide Neuve. Lorsque la rentrée sonne, il reste un an au petit Marcel en école primaire avant de se présenter aux Bourses et rentrer au lycée.
Il serai donc en classe de CM1 lorsqu’il rencontre Lili des Bellons et aurai donc 9 ans. Pagnol étant né en 1895, nous serions alors en 1904
Lili est en fait plus jeune que lui, il est né en 1898, le 18 Avril à Allauch. Il aurai donc cet été 1904 l’âge de 6 ans.

6 ans, cela fait un peu jeune pour ce redoutable chasseur qu’est Lili.

Pagnol a certainement rencontré son frère des collines alors que Lili avait l’âge de 8 ou 9 ans, Pagnol avait certainement alors pas loin de douze ans. Il avait donc réussit son concours des bourses et pouvait apprendre tout fièrement le mot anticonstitutionnellement à Lili.

Messages

  • lili a un frère (batistin) de 7ans son ainé ,donc 13 ans au moment des fait, age ou l’on peu effectivement être un bon braconnier, je pense donc que lili est un mélange des deux car la lettre que marcel a reçu est du petit lili.

    • oui, c’est bien ça : telle est la vie des hommes, quelques joies très vite effacées par d’inoubliables chagrins.................... j’ai cité cette phrase de Pagnol lors d’un événement familial pourtant heureux mais où il "manquait" du monde. Je crois que tout est dit de la vie dans Pagnol ; ce n’est pas par hasard que mon adresse mail est "lilidesbellons" adresse que, malheureusement, les gens me font répéter et épeler de nombreuses fois avant d’arriver à l’écrire.... j’attends impatiemment qu’un jour quelqu’un me dise "mais c’est le nom de l’ami de Pagnol ?"

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.